AGNÈS DELNEUFCOURT

MES FONDEMENTS
THÉORIQUES

GESTALT THÉRAPIE DU LIEN

— Approche PGRO, Gilles Delisle —

SOCIOLOGIE CLINIQUE

— Vincent de Gaulejac —

PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL

— Clinique de l’activité —

GESTALT THÉRAPIE
DU LIEN

— Approche PGRO, Gilles Delisle —

La PGRO (Psychothérapie Gestaltiste des Relations d’Objet) est une approche dite intégrative conceptualisée par Gilles Delisle en 1997. Elle s’inscrit avant tout dans le terreau de la Gestalt Thérapie, née en 1950 avec le texte fondateur PHG.

PGRO et Gestalt Thérapie se nourrissent toutes deux de théories où se conjuguent les apports de la phénoménologie, de la psychanalyse, de la systémique et de l’orientalisme.

Une « Gestalt », c’est une forme. En séance, l’accent sera porté aux « formes » en mouvement et présentes dans les 5 dimensions de l’être : physique, affective, relationnelle, sociale et spirituelle.

Pour la Gestalt, c’est le contact qui est premier, avec une sensibilité portée au processus en cours, dans l’ici-et-maintenant entre mon client et moi. En PGRO, c’est la relation qui est première.

Bien sûr, l’attention est également portée aux modalités de contact entre nous, dans l’ici-et-maintenant de notre séance, à laquelle s’ajoute une exploration « l’avant et l’ailleurs » qui ouvre sur l’histoire développementale de la personne, c’est-à-dire dans la manière dont se sont construit ses enjeux d’Attachement, d’Estime de soi et d’Eros-Ethos.

La PGRO se nourrit des apports des neurosciences affectives avec, entre autres, les différentes fonctions de la mémoire, le rôle et la régulation des émotions.

SOCIOLOGIE CLINIQUE

— Vincent de Gaulejac —

La sociologie clinique a pour visée d’intégrer les enjeux et les déterminants sociaux aux histoires de vie de chacun, par un va-et-vient entre subjectivité et objectivité.

La clinique permet d’avoir une lecture systémique des situations vécues par mes clients.

Les mouvements migratoires, les rencontres de milieux sociaux différents, les valeurs familiales, … vont permettre de disséquer et mieux comprendre la construction identitaire de chacun par le prisme socio-familial.

L’un des outils de prédilection de la sociologie clinique est le génogramme qui permet d’avoir une lecture socio-historique d’un groupe (famille) et d’en découvrir, en fonction des axes et thématiques, la construction.

PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL

— Clinique de l’activité —

Cette orientation de la psychologie du travail a pour visée, d’explorer avec les hommes et femmes au sein des organisations, la subjectivité du sujet dans son rapport au travail. Dit autrement, pouvoir dénicher, en partant des mots autour du travail prescrit, la part de soi créative et libre qui permet de maintenir un pouvoir d’agir qui souvent échappe. Retrouver l’invention du « je fais ainsi » dans l’inventaire du « il faut faire ainsi ». Pouvoir redonner du sens au « comment je travaille, pour quoi ? pour qui ? ». Renouer avec le plaisir du savoir faire, du bel ouvrage en ré-oxygénant le désir et donc le mouvement. Le travail en clinique de l’activité est proche de la gestalt, et l’organisation lui ouvre, plus volontiers, ses portes. L’accompagnement en clinique de l’activité est systémique, entre l’individu et le collectif, intégratif, entre des enjeux individuels et pluriels différents, et médiateur en offrant la possibilité à chacun de transformer ses pratiques professionnelles et humaines. 

Pouvoir se reconnaître dans ce qu’on fait, c’est précisément faire quelque chose de son activité afin de devenir unique en son genre en le renouvelant. Clot, Yves. « Clinique du travail et clinique de l’activité »

 

Sur le plan individuel : bilans de compétence / entretiens individuels dans le cadre de mission diagnostique. 

Sur le plan collectif : consulting, formations, entretiens collectifs

Agnès Delneufcourt

 

GESTALT THÉRAPEUTE | PSYCHOLOGUE DU TRAVAIL

06 18 53 00 71

delneufcourtagnes@gmail.com

ADELI
929326189

CABINETS

104 RUE RÉAUMUR • PARIS 3ÈME

7 RUE PHILIPPE DE METZ • 92270 BOIS COLOMBES

6 + 1 =